News Ouverture de l'atelier de formation des gestionnaires des CHM du Cameroun, du Congo, du Gabon et du Tchad.

La cérémonie a débuté par un mot introductif du point focal CHM Cameroun. Il a indiqué que cette phase protocolaire sera ponctuée par deux discours: à savoir celui du représentant de l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique en la personne de M. HAN de Koeijer par ailleurs Point Focal du CHM de Belgique et de celui du représentant personnel de Monsieur le Ministre de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable du Cameroun, M. ONDOUA Serge Hervé, par ailleurs Chef du Centre d’Information et de la Documentation sur l’Environnement. Puis il a passé la parole au point focal CHM de Belgique pour son allocution.

Concerned URL http://cm.chm-cbd.net/formchm2014/
Source CHM Cameroun
Release date 17/02/2014
Contributor Administrateur Sites Cameroun
Geographical coverage Cameroon
Keywords atelier, formation, ptk3,

Le point focal CHM de Belgique a pris la parole pour se réjouir de la participation effective de la majorité des pays invités. Dans ses propos il va rappeler que cet atelier de formation est le deuxième du genre organisé au Cameroun. Le premier atelier avait vu la participation du Tchad, de la RCA et du Cameroun. Il a demandé aux membres ayant participé à la première formation d’apporter leur contribution pour la réussite de cet atelier.  Il mentionnera par la suite que depuis cette dernière formation, la conférence des parties sur la convention à clairement  indiqué à travers une décision récente que partager les informations est primordiale pour suivre l’évolution, la conservation et le partage juste et équitable des ressources de la biodiversité. Il a continué son discours en exhortant les participants à faire avancer l’implémentation de la convention sur la diversité biologique en partageant les informations détenues par leurs pays. Il conclura son propos en précisant que cette formation ne pourra être une réussite que si lors de la conférence des partie (COP12) qui se tiendra en octobre 2014 en Corée du Sud, les représentants des différents pays participant à la formation peuvent montrer aux autres parties prenantes à travers leurs ajouts sur le Centre d’Echange des Informations que les activités sur la conservation de la riche biodiversité de leur pays sont allées de façon croissante.   



Dans son propos introductif, le représentant du Ministre a souhaité la bienvenue aux différents participants. Il a profité de cette occasion pour adresser ses meilleurs vœux à toutes les parties prenantes à cet atelier. Il a félicité particulièrement les représentants de l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique pour la contribution financière de leur Institut à la réussite de cet atelier. Il s’est félicité  de l’excellence de cette coopéraration bilatérale entre le Cameroun et la Belgique qui est une réelle réussite en matière de partage d’information sur la biodiversité. Il a poursuivi son propos en définissant  le CHM et en brossant d’une manière générale la genèse de ce centre d’échange  d’information. Pour l’atteinte des objectifs fixés dans le cadre de cet atelier, il a exhorté les participants à être attentifs aux enseignements qui seront dispensés durant cet atelier  et surtout à y prendre une part active. Sur ce propos, il a déclaré ouvert l’atelier sous-régional des gestionnaires des CHM du Tchad, du Gabon, du Congo et du Cameroun, non sans avoir exprimé le regret que la délegation centrafricaine n'ait pas pu faire le déplacement de yaoundé pour des raisons d'instabilité dans ce pays.            

Please note that this information has expired.